Les Photos, Les Valises

Publié le par Emöjk Martínssøn

Du temps où la gare tenait encore debout, elle aimait bien essayer de deviner ce que les gens avaient dans leur valise. Quelques brosses à dents, pour visiter le pays en largeur ? Ou toute sa maison pliée vite fait, pendant qu’on frappait fort à la porte d’entrée ? Armée d’un appareil photo qu’elle avait trouvé le ventre ouvert sur le trottoir, elle capturait chacune des valises qui passait, et écrivait au dos de la photo ce qu’elle devait contenir. Certaines listes étaient si longues qu’elles finissaient sur ses doigts ; d’autres étaient pour les valises de gens à l’air si triste qu’elles ne devaient pas contenir plus qu’un paquet de cigarettes et un livre corné dans tous les sens. Parfois elle photographiait aussi les mains vides de certains voyageurs puis y dessinait poignée et tout le reste (…)

Commenter cet article