La Sixième Bouteille

Publié le par Emöjk Martínssøn

Parfois il regrette d’être enfoncé dans la nuit jusqu’à la taille, de ne pouvoir feuler tout son soûl que là, sous ces ampoules suspendues. Mais la coutume prétend que les chats sont nés de la nuit, c’est dans ses griffes s’y appartenir.
Et puis, sous le soleil, les serpents peuplant son plancher jaunissent et disparaissent.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article