Top articles

  • La Première Bouteille

    20 novembre 2006 ( #Bouteilles Sur La Banquise )

    [...] Le mélange des odeurs au-dessus des fourneaux, où épices et herbes valsent en vert et orange, tandis ce que sur le mur d'en face, les grains de sucre s'évadent avec patience de ce sac qui a toujours été troué, et qu'ils ne voulaient pas réparer,...

  • La Deuxième Bouteille

    11 mai 2007 ( #Bouteilles Sur La Banquise )

    [...] Malgré le fait qu'elle court de toute sa vitesse, qu'elle y met tous ses espoirs et que ses plumes lui battent presque les tempes, les choses vont au ralenti. Le temps en profite pour jouer un de ses tours de chewingumisation, et change ses secondes...

  • L'Interlude (2)

    23 mai 2007 ( #Bouteilles Sur La Banquise )

    Le pyjama rayé claque au vent entre les paragraphes. L'homme au coeur de bois attend, la main sur la poignée (la main poignée), que le stylo veuille bien reprendre sa route. Le narrateur se gratte la tête. Ca vient. De la patience pour le drame, et les...

  • La Ville La Nuit

    23 novembre 2006 ( #Chansons d'Hiver )

    La pluie transforme l'abri de plexiglas en caverne. Dessous on s'ignore de manteau en parapluie - pour ceux qui débordent -, on regarde au loin. Pour moi, les yeux constellés de goutelettes, je ne vois que d'étranges lueurs ça et là, passant devant nous...

  • Les Mots

    30 novembre 2006 ( #Chansons d'Hiver )

    Les mots, enfilés à la suite les uns des autres, deviennent un long parcours de ressemblances, de significations et de logique parfois difficile à démêler. Celui qui les pose n'a le plus souvent bien sûr aucun mal à faire le parcours en arrière, ramasser...

  • La Musique

    14 décembre 2006 ( #Chansons d'Hiver )

    La musique passe par les oreilles. Les mots passent par la bouche, mais surtout pour moi qui suis incapable de prononcer les sons français, par les doigts. Les phrases jaillissent de mes phalanges, éclatent en grappes bleues sur vos yeux, directement...

  • La Troisième Fois

    27 décembre 2006 ( #Chansons d'Hiver )

    Sur mon bureau élimé, un texte se repose. Je viens d'en lire quelques pages, beaucoup appréciées. C'est un roman ? Un texte du tigre-lys, de la fille aux trois lettres. Je l'aime beaucoup. Mon père avant Noël a lu les Rêves. Enfin, il a commencé et puis...

  • La Dernière Fois

    29 décembre 2006 ( #Chansons d'Hiver )

    Peut-être est-ce parce que mes veines sont chaudes d'un peu d'alcool ce soir. Je repense à cette dernière fois, juste avant la note ci-dessous ; je disais que j'ai pensé à laisser tomber les Rêves, mais ça n'est pas tout à fait vrai. J'ai pensé à laisser...

  • La Troisième Main

    13 janvier 2007 ( #Chansons d'Hiver )

    J'aime les choses qui vont par trois. Une déformation de l'éducation que j'ai reçu dans votre pays, je suppose, qui m'a appris à tout ranger par trois dans les devoirs. Une question de symétrie ; chez nous, c'est le chiffre 7 qui prévaut. Une question...

  • Le Non-Récit

    01 février 2007 ( #Chansons d'Hiver )

    Malgré toutes mes bonnes intentions, il est clair à présent – et vu le temps écoulé depuis la dernière fois que j’'ai eu l’'envie et le temps de raconter des histoires –que les Rêves resteront inachevés. Impossible de les réécrire une troisième fois....

  • Les Pensées

    08 mars 2007 ( #Chansons d'Hiver )

    Les pensées sont des fleurs. Ecrire tout cela avant qu'elles ne passent, que je n'oublie de les écrire - j'oublie tout en ce moment, les petites choses fondent et filent. Les livres qu'on lit et qui modifient nos mots - c'est vrai. Light of Day. Invention...

  • Le Linge A Montréal

    12 avril 2007 ( #Chansons d'Hiver )

    La chaleur commence et mon pays me manque. Impossible de construire un igloo par ce temps. Alors que j'étais coincé entre deux saucisses géantes dans le bus, je me suis rappelé mon hiver à Montréal, il y a un an. Ce fut, paraît-il, un hiver doux. Et c'est...

  • Le Rose Et Le Noir

    26 mai 2007 ( #Entre Les Arbres )

    La fille rose assise sur la banquette a un très gros livre sur les genoux. Elle a plié consciencieusement la tranche à l'endroit où elle lit, pas très loin du début, et est arqueboutée sur son siège pour mieux suivre l'histoire malgré les cahotements....

  • Les Soupirs Retenus

    04 juillet 2007 ( #Chansons d'Hiver )

    La vapeur d'un bol de thé aux alentours de 23h14. Le vent aux oreilles dans la rue, lorsqu'il n'y a personne. Le dernier mot de la dernière page d'un gros livre. Les photos de l'enfance. Le moment où la lumière se rallume sur la salle de cinéma vide....

  • Les Projets En Fleur

    02 septembre 2007 ( #Chansons d'Hiver )

    Dans un bout de ma tête, deux histoires qui n'avaient rien à voir se sont retrouvées. L'une, L'Homme Au Coeur De Bois, a éclos ici, comme un bourgeon dont on observe l'évolution avec curiosité, pas sûr de la fleur qui en sortira ; l'autre, Madame Salamandre,...

  • L'Histoire Pour Apprendre À Nouer Ses Chaussures

    13 octobre 2007 ( #Bouteilles Sur La Banquise )

    Les chaussures ce sont de petits bateaux pour le sol. Une fois que l'on a compris cela, le reste coule de source. Il faut bien comprendre que ce sont elles qui décident où l'on va, les pieds prisonniers subissent plus ou moins heureusement les aléas sentimentaux...

  • L'Ambulance

    25 octobre 2007 ( #Bouteilles Sur La Banquise )

    Sur le trottoir l'ambulance glisse et flaque. Les marins sur son toit s'époumonnent, se font sirènes, ou plutôt méduses à écarter les passants. Les voitures se jettent toutes dans la Seine au passage de l'ambulance. Elle est blanche et rouge et bleue...

  • La Décolleuse d'Affiches

    05 novembre 2007 ( #Entre Les Arbres )

    Elle passe dans la rue, lentement, déguisée en grand-mère. Le déguisement est très réussi. Elle se faufile entre les voitures comme si elles n'étaient pas là, entre deux barrières, entre les travaux. Elle s'arrête devant le mur de tôle vert et gris et...

  • Le Phare De Terre

    11 novembre 2007 ( #Entre Les Arbres )

    Lors des longs trajets en voiture, bercé par le roulis des chemins goudronnés, on se sent souvent comme sur une barque à la dérive, flottant où bon lui semble. Les prés défilent et se transforment en un océan verdâtre sur lequel flottent des maisons blanches...

  • L'Anniversoupe

    19 novembre 2007 ( #Bouteilles Sur La Banquise )

    C’est le jour du reprends ta soupe À l’extrême, débordée, déboîtée comme cœur Croisé les chemins, agile tête de dessin Une grande peau écorchée de vieilles rides On rouvre les livres juste pour y marquer la date En plein milieu, une jetée, oubliée dans...

  • Les Pieds En l'Air

    24 décembre 2007 ( #Lilypoems )

    Les jours s'effilochent en fin de semaine Les minutes en années à être des amoureux Blottis comme deux ours orange et bleu, On se met les pieds en l'air Tout en haut du phare de terre Qui cligne des yeux dans le froid parisien Mon manteau en couverture,...

  • Les Mangeurs De Tête

    28 décembre 2007 ( #Chansons d'Hiver )

    Je n’ai pas l’oreille par laquelle rentre les mots, ni par où ils sortent. J’en connais, quand ils lisent un livre, qui entendent les mots leur chuchoter leur sens, qui sont, en un sens, leurs propres conteurs, des orateurs très privés à une conteférence...

  • La Troisième Bouteille

    03 janvier 2008 ( #Bouteilles Sur La Banquise )

    L’ascension dure des jours, apparemment, même si dans ce pays le soleil ne préfère pas s’aventurer. Pour une fois, il reste caché avec sa sœur derrière d’autres trompe-l'œil, craintif. Personne donc ne voit l’homme-poisson, autrefois rêveur, poète, et...

  • Les Démonteurs d'Armoires

    05 janvier 2008 ( #Bouteilles Sur La Banquise )

    En pleine fin d’après-midi, quand le soleil s’étale dans la cour aux blés aplatis, les démonteurs retroussent leurs manches et jaugent leurs armoires. Celle-là est belle, sentant le bois qui a longtemps dormi au fond d’une vieille chambre, on la sent...

  • Le Fantôme Et Les Bourgeons Trempés

    12 janvier 2008 ( #Entre Les Arbres )

    Par la fenêtre, à quelques heures déroulées du matin, un arbuste pousse ses branches mortes contre le carreau. Comme autant de petits doigts roses, elles tâtonnent et cherchent à entrer, ou juste me déranger, peut-être. Le soleil a déposé le long de chacune...

1 2 3 4 > >>