Les Gens Qui Saignent Sont Beaux

Publié le par Emöjk Martínssøn

Ils sont beaux les gens qui saignent, qui se dessinent des fleurs sur le front. On dirait qu’on leur a écrasé des framboises sur le visage, et ils sourient. C’est tout ce que leur bouche peut faire pour empêcher leurs dents de rougir, pour ne pas sentir ce goût de cœur qui bat sous la langue.
À gouttes, en fleuve, le sang est lent comme du cassis, il efface toutes les autres couleurs. Les gens se font des tatouages vite perdus, qui font tourner les yeux. Dans les courts ruisselets naviguent des bateaux sombres, leurs passagers ont les pieds qui collent.
Ils sont beaux les gens à s’ouvrir le front et les bras, ils nous offrent tout. Les flaques de sang, par terre, reflètent un ciel peint, on hurle des émotions fortes. Des veines bleues gicle le carmin, ça éclabousse les murs.

Publié dans Chansons d'Hiver

Commenter cet article