La Course De La Forêt

Publié le par Emöjk Martínssøn

La forêt avance, à grands pas, elle est en retard. Ce soir, elle va manger la ville, et elle se lèche les babines en descendant la colline.
Il paraît que la montagne sera là, ce soir ; ça fait longtemps qu’elles ne se sont pas vues, ça va être chouette. La dernière fois, il y avait eu des histoires, la plage l’a ramené avec ses affaires de gravier, comme quoi elle se ramasse les rochers dont on ne veut plus…
La forêt avance, elle est en retard et puis elle commence à avoir faim. Elle grignote des bouts du paysage, ça fait des trous en forme de dents, c’est beau.

Commenter cet article